27 décembre 2017 accueil les plantes 0
Ciboulette

 

La ciboulette ( Allium Schoenoprasum ) est une plante vivace : elle vit plusieurs années, même en pot sur son balcon ! Elle fait partie du genre Allium et de la famille des liliacées comme la ciboule, la cive, l’ail, l’oignon.

 

Usage culinaire.

Ses feuilles sont utilisées crues. Elles contiennent du fer et des vitamines.

On les ajoute aux salades, aux sauces, aux omelettes, à la crème…

Je l’utilise fraîchement cueillie dans mes vinaigrettes pour la salade ou les crudités : carottes, céleri, chou…

Comme avec l’ail, on peut préparer un beurre de ciboulette, avec sel, poivre et citron. Puis en rajouter dans les plats ou dans les légumes.

La ciboulette est utilisée en petite quantité, finement ciselée.  

 

Usage médicinal.

Cette herbe condimentaire a également de nombreux bienfaits, qui sont proches de ceux de l’oignon.

Elle est adoucissante car elle soulage les inflammations des muqueuses.

Elle est antiseptique : en cas de piqûre d’insecte, frotter avec des feuilles de ciboulette. Elle permet également de nettoyer les plaies.

La ciboulette calme la toux : elle est antitussive.

Elle soutient le cœur en le renforçant, le calmant et en régularisant ses battements : elle est cardiotonique

Un autre de ses bienfaits : elle stimule l’appétit et favorise la digestion car elle combat les ballonnements. Pour en profiter, saupoudrer les plats de ciboulette hachée.

De plus, elle aide l’organisme à évacuer les toxines : elle est diurétique, ainsi que les selles : elle est laxative.

 

J’en ai également un pot sur mon balcon. Il n’est pas difficile de l’entretenir juste l’arroser régulièrement.

Ce qui permet de suivre les saisons et de l’utiliser fraîchement cueillie pour profiter au mieux de ses bienfaits.

Quand je vois toutes les propriétés de la ciboulette, je me dis qu’il faudrait que j’en utilise plus souvent dans ma cuisine !

 

 

Références :

Secrets et vertus des plantes médicinales, Sélection du Reader’s Digest

Le guide de l’anti-consommateur, Dorothée Koechlin Schwartz et Martine Grapas