28 mai 2018 accueil les plantes 0
Le romarin

Le romarin (Rosmarinus officinalis ) fait partie de la famille des labiées comme le thym ou le basilic.

Cette plante aromatique a de nombreux bienfaits. On l’utilise beaucoup en cuisine pour parfumer les plats : les viandes blanches, les poissons cuits au four ou encore les grillades au barbecue.

Les abeilles en font un miel excellent : c’est le miel de Narbonne !

 

Quels sont les bienfaits du romarin ?

 

1. Le romarin est employé pour soulager les rhumatismes. Pour cela, on prépare une teinture : faire macérer une poignée de plantes dans 25 cl d’eau de vie à 90° pendant 3 jours puis filtrer. En massage sur les régions douloureuses.

Ou encore, en bain de mains ou de pieds : on prépare une décoction avec une poignée de rameaux fleuris par litre d’eau que l’on rajoute dans l’eau du bain. Durée du bain : 20 minutes maximum !

 

2. Il facilite la digestion : 1 cuillère à café rase pour une tasse d’eau. Laisser infuser 3 à 5 minutes, filtrer. Sucrer avec du miel.

 

3. Le romarin calme également la toux : en infusion.

 

4. Il ralentit la chute des cheveux : lotion avec une décoction de romarin.

 

5. Il soulage aussi les migraines : en infusion.

 

6. De plus, il permet de fortifier la mémoire : boire une infusion, 3 fois par jour, en cure de 10 jours, pendant 3 mois.

 

7. Enfin le romarin facilite le sommeil : une tasse au coucher en infusion.

 

Le romarin frais en pot est bien plus parfumé que le romarin séché, qui garde tout de même de bonnes qualités. 

Il peut ainsi être utilisé tout au long de l’année !

 

Attention : à utiliser en respectant les quantités car le romarin contient également des substances très actives.

 

Sources :

Mon herbier de santé, de Maurice Mességué 

Secrets et vertus des plantes médicinales, de Sélection du Reader’s Digest 

La pharmacienne du bon Dieu, de Sœur Bernardine

Le guide de l’anti-consommateur, de Dorothée Koechlin Schwartz et Martine Grapas