27 novembre 2017 accueil les plantes 0
Préparer de la tisane de menthe

 

Comment se préparer une tisane de menthe fraîche si on n’a pas de jardin ? La solution c’est d’acheter un pot de menthe et de le faire pousser sur son balcon ou dans sa cuisine !

Personnellement, je préfère suivre le rythme des saisons et n’en acheter qu’au printemps !

On fera de même avec le romarin, le thym, la ciboulette, le basilic, la sauge, la verveine, l’estragon, le persil, le  laurier-sauce,..

Et voilà de quoi se préparer facilement des tisanes de menthe, de romarin…, avec des plantes fraîches qu’on passe rapidement sous l’eau pour enlever poussières, pollens, insectes….

Toutes les menthes que l’on peut trouver à l’état sauvage ou cultivées ont des bienfaits similaires : menthe verte (Mentha viridis L.), menthe sylvestre (Mentha longifolia L. Huds.), menthe aquatique (Mentha aquatica L.), menthe poivrée …

 

Bienfaits de la tisane de menthe  

La menthe a de nombreux bienfaits. Grâce au menthol qu’elle renferme, elle est : 

analgésique : cela signifie qu’elle diminue la douleur,

– anesthésique : elle enlève la sensibilité,

– antiseptique : elle réduit l’action des germes.

 

Décoction de menthe pour soigner les plaies

La menthe a des propriétés anti-inflammatoires. 

En usage externe, elle est également bénéfique pour soigner les inflammations, les endroits douloureux des rhumatismes ou de la goutte.

La décoction : faire bouillir quelques minutes 10  pincées de menthe dans 1 litre d’eau, filtrer, imbiber du coton, des compresses puis maintenir en place de 5 à 10 minutes.

Cette préparation s’utilise également en bains de bouche pour soigner les inflammations des gencives ou pour soulager une rage de dents. Il est important d’avoir une bonne hygiène dentaire pour éviter l’apparition de ces troubles.

Comment soigner une inflammation de la gencive ?

Personnellement, j’ai guéri l’inflammation de ma gencive ( gingivite ), en alternant les bains de bouche à la menthe avec des bains de bouche faits avec une infusion de thym très concentrée.

Il faut également penser à masser légèrement la zone atteinte pour favoriser la circulation du sang.

Je laisse infuser un sachet de thym du commerce ou encore 2 cuillerées à café de thym pendant 1 à 2 heures. 

On peut également en faire une décoction : mettre le sachet dans la casserole d’eau et laisser bouillir quelques instants.

Laisser refroidir et utiliser en bain de bouche tiède. Il faut persévérer jusqu’à la guérison. Et bien sûr, se brosser les dents tous les jours, et la gencive tout en douceur !

 

La tisane de menthe calme également la toux, les migraines, les tremblements…

La menthe est antispasmodique : elle décontracte ainsi certains muscles. Elle calme notre cœur et nos nerfs. A boire en infusion légère : 1 pincée par tasse, verser de l’eau bouillante, puis infuser 5 minutes maximum.

Une pincée, c’est la quantité de plantes que l’on peut tenir entre le pouce et l’index, environ 1.5 grammes.

C’est le poids, en général, des sachets du commerce, qui nous facilitent la vie.

Boire une tasse de menthe le matin ou à midi, et le soir, de préférence, une verveine-menthe ou un tilleul-menthe. 

La tisane de menthe est fébrifuge : elle combat la fièvre et est donc utile dans les maladies infectieuses. Mais il ne faut pas en abuser.

La menthe combat la mauvaise haleine 

Faire des gargarismes avec une infusion de menthe ou des bains de bouche sans oublier de se brosser les dents après chaque repas.

Elle est stomachique : elle stimule toute le chaîne digestive : de l’estomac, en passant par le foie, le pancréas et l’ensemble de l’appareil digestif.

Elle soulage aussi les crampes, les nausées, la mauvaise digestion, l’aérophagie, le hoquet.

 

Pour booster sa forme

La tisane de menthe est également tonique et donc elle nous permet de nous sentir moins fatigués. 

La menthe aurait des vertus aphrodisiaques : c’est le fameux thé à la menthe cité dans les contes orientaux.

 

La menthe (aquatique) pour arrêter de fumer !

J’ai mélangé les feuilles séchées de menthe à d’autres plantes (feuilles séchées d’aspérule odorante, que j’ai trouvées en pharmacie, feuilles de sauge, feuilles de tussilage).

Et je me suis roulé des cigarettes aux plantes, que j’ai fumées en remplacement de mes cigarettes habituelles. 

Et ça m’a aidée énormément !

Menthe fraîche en pot

J’ai acheté au printemps un petit pot de menthe que j’ai mis sur mon balcon. Je l’ai utilisée pour préparer une boisson rafraîchissante pendant l’été : un mojito.

Variante du mojito : avec de la limonade !

Mojito sans alcool avec de la menthe fraîche

Quelques feuilles lavées dans un verre de limonade ou d’eau gazeuse, sans oublier les glaçons et la rondelle de citron !

J’en ai également ajoutées dans mon taboulé ou dans mes infusions. On utilise également les feuilles pour parfumer les sauces, les viandes rôties, le vinaigre, l’huile, les salades de fruits frais… 

Les tisanes : bonnes pour la santé

A la maison, j’ai plein de tisanes différentes : toutes sortes de thés noirs, thés verts, infusions digestives, thym, camomille, tilleul…

J’aime le format pratique des sachets que l’on trouve dans le commerce. Je privilégie, quand je le peux, des produits ‘bio’.

Mais je n’oublie pas que tout est pollué, comme sur mon balcon d’ailleurs ! J’espère seulement que les bienfaits des plantes vont prendre le dessus !

Respecter les dosages car le menthol est un principe extrêmement actif.

 

DOSAGES POUR LES ENFANTS

Les doses indiquées sont destinées aux adultes. Pour les enfants, il faut réduire les doses ou laisser infuser moins longtemps les sachets de plantes :

– enfants de 2-5 ans : un quart (1/4) de la quantité indiquée

– enfants de 6-10 ans : un tiers (1/3) de la quantité indiquée

– enfants de 11-14 ans : la moitié (1/2) de la quantité indiquée

enfants de 15-18 ans : trois-quart (3/4) de la quantité indiquée. 

 

 

Sources :

Mon herbier de santé, de Maurice Mességué 

Secrets et vertus des plantes médicinales, de Sélection du Reader’s Digest 

La pharmacienne du bon Dieu, Sœur Bernardine